C’est avec un peu de nostalgie que nous nous sommes replongés dans les archives du Tour de France pour revoir à quoi ressemblait cette rencontre sportive à ses débuts. Pas de capteurs de puissance, pas de radios, pas d’Eurosport, pas de Voiture rouge. Ces photographies montrent la course à l’état pur.

Le peloton en 1906
Léon Despontin, 37 ans, 2ème étape du Tour de France de 1925.
Un des concurrents à Romilly-sur-Seine (1936)
Un moment controversé a permis à Roger Lapebie (à droite dans l‘image) de remporter la victoire globale de l’édition 1937 du Tour de France. Lapebie a réussi à traverser un ensemble de voies ferrées, à la différence de ses rivaux qui ont été bloqués par un train, donnant au Français une avance décisive.
Le cycliste français Amedeé Fournier se reposant lors du Tour de France de 1939.
Geminiani durant une descente de Tourmalet (1952)
Les cyclistes profitent d’un jet d’eau rafraîchissant par un jour de chaleur (1960)
Un moment de détente (1960)
Van den Hoek durant une pause cigarette (1978)
Bernard Hinault donne à Gerhard Schönbacher une lanterne rouge pour être arrivé dernier (1979).