Au premier abord, on trouve toujours ça cool un mec sportif. Mais certains sports nécessitent une méfiance particulière et le cyclisme en fait partie. Avant de vous engager (si ce n’est pas déjà fait), il y a quelques petites choses que vous devez savoir…

1. Il a de plus belles jambes que vous

Qui a-t-il de plus fin, plus sexy et plus musclé que les bras d’un cycliste? Les jambes d’un cycliste! Vous vous épuisez en salle 3h par semaine depuis 10 ans pour galber vos mollets ? Attendez de le découvrir en cuissard… Et le pire dans tout ça, c’est qu’en plus d’avoir de belles jambes, elles sont douces.

2. Il ne fait jamais, jamais la grasse matinée

Dimanche matin, 7h. Le réveil sonne. Il part chercher les croissants ? Promener le chien ? Non, il va tout simplement s’entrainer avec ses copains. Parce qu’il n’a pas le temps les autres jours, le dimanche matin est réservé à la sortie longue. On oublie la grasse matinée et les petits déjeuners au lit ! Le Sunday Ride c’est sacré !

3. Il faudra le suivre sur les courses ET l’encourager

L’entrainement c’est bien mais la compet’ c’est mieux. Voiture chargée à bloc ? NON vous ne partez pas en vacances mais sur une course. Ah oui, et en plus d’être là tous les dimanches, préparez-vous à devenir l’assistante-masseuse-kiné-coach l’espace de 5h.

4. Vous deviendrez masseuse malgré vous

Un cycliste qui récupère bien est un cycliste reposé. Et pour ça, rien de mieux qu’un massage pour éliminer les toxines. Investissez dans une table et préparez vos bras, ça va masser !

5. Il dépense sans compter… pour son matériel

Les week-ends à Venise, Barcelone ou Londres, vous allez les oublier quelques temps. Lui, son argent, il le met dans une paire de roues, une guidoline, des lunettes ou une nouvelle paire de chaussures. Il s’occupe plus de son style sur le vélo qu’à la ville. Stylé le type, très stylé…

6. Son salon est une salle de sport

Séances de home trainer oblige, terminé le salon épuré et minimaliste. On passe sur les odeurs, le bruit, les cris des voisins et la télé à volume 80. Vous le découvrirez assez vite par vous-même…

 7. Il peut cacher un (très) mauvais caractère

Vous en avez connu des caractères de cochon mais des comme lui jamais. C’est ce qu’on appelle dans le langage animalier « une tête de mule ». Il dit toujours non, refuse vos conseils (surtout en matière de vélo) et vous tiendra tête. Vous l’avez choisi pour ça ? Vous allez le détester !

8. Lui acheter un pantalon relèvera du défi

Vous pensiez avoir tout vu en matière de galère pour acheter un pantalon? Avec un cycliste, les jeans classiques sont des leggings et les slim des cuissards longs. Au moins il aura l’impression d’aller tous les jours s’entrainer.

Robert_Forstemann_plus-grosses-cuisses-du-monde-9

9. Vous risquez d’avoir honte en allant à la piscine avec lui

Vous trouvez ça moche ? Et bien sachez que pour lui, les traces de bronzage sont un signe distinctif vis à vis de ses congénères mâles et qu’elles imposent le respect.

95632200_o

 10. Il risque de vouloir se mettre au triathlon (si ce n’est pas déjà fait)

Parce que le cycliste est un excessif, il y a de fortes chances qu’il vous annonce rapidement son inscription dans un club de triathlon. La différence avec le vélo ? Il nage et court en plus et va donc s’entrainer 3 fois plus / 3 fois plus dur / avec 3 fois plus de contraintes et de matériels. Enjoy !

11. Il va essayer de vous convertir

D’abord en vous proposant d’essayer son home trainer, puis en vous offrant un nouveau vélo, puis un cuissard, puis des lunettes, puis une montre Garmin, puis un capteur de puissance, puis…

 12. Ça reste un sport dangereux quand même…

 

 

 

 

 

 

 

 

On en a oublié ?