Chaque année, des milliers de vélos sont volés dans les grandes villes d’Europe. Dans la plupart des cas, vous ne retrouverez jamais votre vélo. Cependant, vous pouvez suivre divers conseils pour éviter que votre vélo ne soit ciblé ou pour augmenter vos chances de le retrouver un jour.

Attachez-le à la vue de tous

Attachez toujours votre vélo, même si ce n’est que pour une minute. Privilégiez toujours les lieux les plus fréquentés. Dans l’idéal, attachez-le à un endroit que vous pourrez observer régulièrement, ou à la vue de tous. Ne le laissez jamais dans un endroit éloigné de tout passage. Si vous allez faire des courses, attachez-le devant le magasin. Ne laissez jamais votre vélo dans une allée, un métro ou tout autre lieu sombre. Une fois repérés, les vélos seront probablement volés lorsqu’il n’y aura plus de témoins aux alentours.profimedia-0195823345-600x400

Conseils des vieux de la vieille

Assurez-vous qu’un numéro unique soit gravé sur votre cadre. Notez ce numéro au cas où votre vélo serait volé, il vous permettra de prouver que c’est bien le vôtre s’il est ensuite retrouvé. Vous pouvez également coller un morceau de papier avec votre nom dans la partie creuse de la selle. Enfin, n’oubliez surtout pas de prendre une photo de votre vélo.

Enregistrez et marquez votre vélo

Dans de nombreux pays, il existe des systèmes, mis en place par les fabricants, la police ou d’autres autorités, vous permettant d’enregistrer gratuitement l’identifiant unique gravé sur le cadre. Dès que votre bien sera enregistré, vous obtiendrez une étiquette pour le marquer.

profimedia-0147577107-600x399
Ces dernières sont généralement plus solides, étanches et peuvent être scannées. Les voleurs détestent les vélos pouvant être tracés et ces étiquettes sont donc un excellent moyen de dissuasion. Si le voleur parvient à enlever une étiquette, il y en aura d’autres à retirer. Il retirera probablement les étiquettes les plus visibles, il suffit d’une seule étiquette oubliée pour causer sa perte.

Suivez votre vélo grâce à la géolocalisation

Les outils modernes tels que le SpyBike GPS Tracker vous offrent une seconde chance. C’est de loin la meilleure solution pour récupérer votre vélo une fois perdu. Les appareils dissimulés dans votre cycle s’activent lorsque vous le posez, à l’aide de la clé électronique fournie avec.

Si le vélo est récupéré avant d’avoir été désactivé à l’aide de la clé (en cas de vol donc), le capteur lance le système de géolocalisation. Vous recevrez immédiatement une alerte par SMS et ses coordonnées seront régulièrement communiquées via un service en ligne jusqu’à ce que les vibrations ressenties lors du déplacement du vélo s’arrêtent. La seconde génération, qui dissimule la puce GPS en adoptant la forme d’un feu arrière LED est déjà disponible. Et pour couronner le tout, ce feu arrière est bien entendu fonctionnel !

Utilisez un antivol de qualité

Investissez dans un bon antivol. Aucun n’est infaillible, mais plus vous dépenserez et plus votre vélo sera difficile à voler. Les plus chers sont plus longs à forcer, ce qui signifie moins de chance de parvenir à partir avec le vélo, ou tout simplement que le voleur préfèrera en cibler un autre, moins bien protégé.

master_lock1-600x400
Les vélos protégés par des antivols rudimentaires sont les plus volés. Certains peuvent être coupés avec une simple paire de ciseaux et les U d’entrée de gamme peuvent être coupés avec une petite scie à métaux en quelques minutes. Mais il existe une grande quantité d’antivols très utiles. Les nouveaux modèles pliables sont plutôt résistants et fiables. Si vous n’arrivez pas à vous décider, allez jeter un œil aux derniers modèles récemment présentés à l’Eurobike.

Optimisez votre antivol

Pensez bien à attacher le cadre et la roue arrière du vélo ensemble. Pour tout type d’antivol, assurez-vous de bien attacher le cadre et les roues à quelque chose de bien ancré au sol. Il est très important d’attacher fermement votre U et d’éviter que ce dernier ne pende, de même qu’il est important de vous assurer qu’il y ait le moins d’espace possible entre votre vélo et ce à quoi il est attaché. Toutes ces précautions empêcheront les voleurs de faire levier pour briser l’antivol.

La serrure en bas

Assurez-vous toujours de bien orienter la serrure vers le bas, empêchant ainsi les voleurs de la remplir avec un liquide corrosif ou avec de la colle, ce qui vous empêcherait de récupérer votre vélo et leur permettrait de revenir le récupérer plus tard.

profimedia-0010765650-600x401

Pour rester dans le peloton, il suffit de faire attention

En général, les voleurs ne font pas attention au véritable prix de leur larcin. S’ils ont besoin d’argent ils s’en débarrasseront pour un prix dérisoire. Sur le marché noir, des vélos valant plus de 1000€ sont très souvent revendus pour une centaine d’euros ou moins. Il n’y a qu’un seul vrai conseil : les propriétaires de vélos précieux doivent toujours s’arranger pour les abriter en intérieur. Si vous comptez le laisser en extérieur, on vous recommande d’en acheter un moins cher.

Attachez-le à quelque chose de solide

Assurez-vous bien d’attacher votre vélo à un objet immobile, comme un arceau de stationnement ou une balustrade. Vérifiez toujours, certaines choses ont l’air solides mais ne le sont pas forcément ! Si vous l’attachez à un poteau, assurez-vous que ce dernier soit assez haut pour qu’on ne puisse pas simplement le soulever par-dessus.

profimedia-0070715385-600x400

Prenez les accessoires avec vous

Quand vous posez votre vélo, n’oubliez pas de retirer les accessoires comme les feux ou la selle si vous ne l’avez pas sécurisée.